Interventions éco-construction avec l’ADAPT (avril 2019)

En fin d’année dernière, l’ARPE a été sollicitée par l’ADAPT, centre de formation et d’insertion professionnelle pour les personnes en situation d’handicap afin d’aborder l’éco-construction avec les stagiaires.

Le but était de sensibiliser les stagiaires à une réflexion écologique globale pour arriver ensuite au domaine de l’éco-construction.

Pour se faire, en avril 2019, l’ARPE est intervenue auprès de l’ADAPT en alliant le côté théorique et pratique :
-deux interventions de l’ARPE en salle pour parler du réchauffement climatique, des gestes quotidiens puis aboutir sur l’éco-construction.

-deux journées d’animation sur la compréhension du matériau terre et prise en main concrète des outils et matériaux assurée par l’Association Enerterre.

-deux journées de chantier participatif avec Enerterre pour aboutir à une mise en oeuvre réelle des matériaux.

Le groupe ARPE, ADAPT, ENERTERRE devant l’ouvrage en pisé !

Ce projet a été organisé pour faire en sorte que les stagiaires développent leur réflexion écologique tout en présentant des corps de métiers du bâtiment qui soit traditionnel et contemporains.

Chacun.e a pu mettre la main à la pâte !
La première semaine : prise en main du matériau terre qui est passée par l’apprentissage de la granulométrie avec le « test du boudin », la fabrication de bauge au pied, remplissage d’un banchâge terre(barbotine)/paille, création d’un petit mur en pisé et fabrication de briques de terres crues moulées.

Prise en main de la terre avec le test du boudin
Fabrication d’une bonne barbotine
Fabrication de la Bauge avec Emmanuelle
Fabrication des Briques de Terre Crue

La deuxième semaine : Rebelotte chez Thérèse où l’objectif était d’intervenir sur quelques parties de la maison qui nécessitait des travaux :

-Maçonnerie d’un bas de mur en bauge avec les briques fabriquées la semaine passée
– Dépiquetage de joints de pierre abîmés
– Rejointement de la façade en pierre avec des joints chaux/sables
-Petites parties de murs à remaçonner

Maçonnerie du mur bauge avec les briques fabriquées par les stagiaires
Dépiquetage des joints de pierre
Grande façade à restaurer

Merci à toutes et tous pour la motivation apportée à ce projet, qui fût un moment riche d’émotion pour tout le monde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *